Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Facteurs et limites du retour de la superpuissance agricole russe

Résumé : Trente ans après l’effondrement productif des années 1990, la Russie a regagné un statut de superpuissance agricole. En 2019, elle se classait aux premiers rangs mondiaux pour l’exportation de denrées alimentaires comme le blé (premier rang en 2016) et les graines de tournesol (deuxième rang). Elle est en outre le premier producteur de betteraves sucrières, le quatrième de pommes de terre et de viande de poulet, le sixième de lait de vache1. Dotée d’un potentiel agricole exceptionnel, premier pays par la taille de son territoire et cinquième par sa surface agricole, la Russie renoue avec une tradition de puissance agricole. La renaissance spectaculaire d’une agriculture sortie exsangue des programmes de transition à l’économie de marché menés dans les années 1990 s’est progressivement affirmée à partir de la décennie 2000. Entre contexte mondial de croissance de la demande et modèle d’autonomisation de la consommation agricole nationale, ce redressement doit beaucoup à l’Etat pour lequel l’agriculture est un double symbole : à la fois fer de lance de la restauration de la souveraineté nationale et signe d’une puissance céréalière rétablie sur les marchés internationaux.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03384800
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:41:55 AM
Last modification on : Wednesday, November 17, 2021 - 4:20:20 PM

File

2021-dufy-article-etude-254-25...
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

Citation

Caroline Dufy. Facteurs et limites du retour de la superpuissance agricole russe. Les études du Centre d'études et de recherches internationales, Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), 2021, Regards sur l’Eurasie. L’année politique 2020, pp.48-53. ⟨hal-03384800⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

10