Arrêt de service lundi 11 juillet de 12h30 à 13h : tous les sites du CCSD (HAL, Epiciences, SciencesConf, AureHAL) seront inaccessibles (branchement réseau à modifier)
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication (Article de blog)

Incidents impliquant des drones : état des lieux et perspectives pour la sécurité,

Résumé : De nouveaux aéronefs – les drones ou aéronefs circulant sans personne à bord – habitent l’espace aérien et le complexifient, impliquant de nouveaux risques qui nécessitent d’être analysés et pris en compte. Si les aéromodèles[1] et les drones militaires évoluent depuis longtemps dans nos cieux, l’avènement récent du drone civil à la fois pour le loisir et dans un contexte professionnel est bel et bien une révolution. D’où apparaît la nécessité de réguler cette activité – afin de maintenir un haut niveau sécurité. Cependant, ce cadre juridique doit veiller à ne pas freiner son essor économique : il s’agit de maintenir un équilibre entre potentiel et protection. Aujourd’hui, en France, tout drone – quel que soit son régime d’utilisation – doit évoluer à une hauteur maximale de 150 mètres[2] au-dessus du sol ou de l’eau. Cette hauteur vise à permettre une « ségrégation naturelle » avec la majorité des aéronefs habités qui, selon les règles de l’air en vigueur, doivent évoluer à une hauteur supérieure à environ 152 mètres[3]. Cependant, les aéronefs habités évoluent à des hauteurs inférieures à ce seuil lors des phases de décollage et d’atterrissage[4]. De surcroît il est à noter que les avions militaires peuvent évoluer à très basse hauteur (50 mètres) pour des besoins d’entraînement[5]. En plus de cela, les hélicoptères et notamment ceux des services de secours peuvent atterrir sur l’ensemble du territoire. Sans compter les avions de l’aviation générale, lesquels peuvent réaliser des exercices d’atterrissage en campagne, et les ULM peuvent également y atterrir[6]. Avec cette complexification du partage de l’espace aérien, le risque de collision est alors palpable.
Type de document :
Autre publication (1)
Liste complète des métadonnées

https://hal-enac.archives-ouvertes.fr/hal-02979230
Contributeur : Laurence Porte Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 27 octobre 2020 - 09:49:50
Dernière modification le : mercredi 3 novembre 2021 - 08:11:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-02979230, version 1

Collections

Citation

Jim Sharples, Rotily Cassandra. Incidents impliquant des drones : état des lieux et perspectives pour la sécurité,. 2020, pp.N°200. ⟨hal-02979230⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63